Camer.be
CAMEROUN :: Cameroon business forum: Les hommes d'affaires boudent encore le rendez vous
CAMEROUN :: SOCIETE CAMEROUN :: Cameroon business forum: Les hommes d'affaires boudent encore le rendez vous
  • Camer.be : Leandre Nzie
  • mardi 13 mars 2018 14:40:25
  • 3131

CAMEROUN :: Cameroon business forum: Les hommes d'affaires boudent encore le rendez vous

Très peu d'acteurs du secteur privé ont fait le déplacement de Douala ce lundi 12 mars à l'occasion de la neuvième édition du CBF. Le premier ministre Philémon Yang était ce lundi 12 mars à l'hôtel Sawa de Douala pour présider les travaux de la neuvième édition du cameroon business forum(CBF).

cet événement qui est devenu une tradition depuis son lancement pour le milieu des affaires au Cameroun draine de moins en moins d'hommes d'affaires et autres acteurs du secteur privé.

Pourtant parti pour être le rendez-vous même du dialogue public-privé ceci dans le but de rendre plus fort économiquement le Cameroun, l'on se rend plutôt à l'évidence que c'est devenu plus une affaire de grands discours vains dans laquelle les véritables acteurs du secteur privé ne retrouvent plus.

Malgré toute la volonté du premier ministre qui a coup de slogans et de recommandations laisse à la fin de chaque édition entrevoir une embellie très prochaine du climat des affaires grâce à une collaboration étroite et franche entre le secteur privé et le secteur public.

L'on fini toujours par retomber dans les mêmes travers une fois le forum terminé.

C'est donc suite à ce constat qu'edition après édition l'on voit de Moins en moins des hommes d'affaires et paradoxalement, plus de ministres( pour cette édition ils étaient 12).

Les hommes d'affaires interrogés sur cette question affirment qu'ils commencent à voir en ce CBF une sorte de balais de membres du gouvernement qui ne profite en rien au secteur privé. Alors qu'ils avaient mis beaucoup d'espoir en ce concept qu'ils trouvaient au départ bien pensé pour pour relever le niveau de l'économie nationale.

Devenu après plusieurs éditions un véritable machin, ils ne trouvent plus aucun intérêt à s'y rendre, si oui juste pour se balader car ils ne fondent plus aucune attente en ce forum.

Les pouvoirs publics initiateurs de ce concept gagneraient donc à mettre sur pied de véritables politiques d'implémentation des résolutions prises lors des prochaines éditions du CBF de peur de voir s'éclipser et se décourager tous ces hommes d'affaires qui ont besoin de l'accompagnement des pouvoirs publics car ces derniers font toujours face à d'énormes goulots d'étranglement qui dissuadent plus d'un à persévérer dans ce milieu qui devient projeticide.

13mars
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo