Cameroun :: Alerte : Une enseigne commerciale de Yaoundé vend des huiles végétales raffinées dangereuses :: CAMEROON
Cameroun :: Alerte : Une enseigne commerciale de Yaoundé vend des huiles végétales raffinées dangereuses :: CAMEROON

Cameroun :: Alerte : Une enseigne commerciale de Yaoundé vend des huiles végétales raffinées dangereuses :: CAMEROON

Cameroun :: Alerte : Une enseigne commerciale de Yaound? vend des huiles v?g?tales raffin?es dangereuses :: CAMEROON
Cameroun :: Alerte : Une enseigne commerciale de Yaound? vend des huiles v?g?tales raffin?es dangereuses :: CAMEROON
Selon l’Association des raffineurs des oléagineux du Cameroun (Asroc), laquelle rassure qu’aucune pénurie de cette denrée n’est en vue, le Groupe libanais, écoule des huiles végétales raffinées importées non enrichies à la vitamine A, et dont la consommation, expose au cancer ainsi qu’à plusieurs maladies meurtrières.

Face à la presse mercredi dernier, Jacquis Kemleu Tchabgou le secrétaire général (Sg) de l’Asroc. Motif : rassurer tous qu’aucune pénurie en huiles végétales, ne pèse sur le Cameroun. Pour le patron de l’Asroc, le marché local se satisfait progressivement de la production locale. Bien plus, a-t-il renchéri, l’importation de 96 000 tonnes d’huile de palme et produits dérivés, est en cours. Opération qui selon Jacquis Kemleu Tchabgou, constituera un stock important de matière première.

«Il y a eu l’arrivée de 21 000 tonnes d’huile de palme brute et une autre quantité, notamment 10 000 tonnes, ont déjà été mises en mer», a affirmé le Sg de l’Asroc au cours d’une conférence de presse délivrée au siège de l’Association, au quartier Fouda à Yaoundé. Jacquis Kemleu Tchabgou a indiqué qu’en 2016, la capacité des industries de première transformation, notamment des huiles végétales raffinées, a diminué de 30%. Une contingence qui à l’en croire, a privé les industries de la 2ème transformation, à savoir savonnerie et margarine, de la matière première que représente l’huile de palme brute.

Travaillant sans cesse à la sensibilisation du consommateur vis-à-vis des huiles végétales dangereuses, l’Asroc a mis en garde les super marchés Mahima. « Depuis quelques temps, grâce au travail de veille que nous menons avec le ministère du Commerce pour traquer les importations d’huiles végétales raffinées non conformes, le phénomène est affaibli. Toutefois, des structures comme Mahima qui se disent partenaires économiques du gouvernement, continuent de vendre des huiles végétales raffinées dangereuses », s’est indigné Jacquis Kemleu Tchabgou. Et de rebondir : « Lorsqu’il y a des contrôles, Mahima dissimule ces huiles végétales dangereuses. Puis, lorsqu’il y a accalmie, il se remet à les vendre ».

En fait, selon le Règlement technique Nc 77 2002-03 Rev.1 (2011) relatif aux huiles végétales portant un nom spécifique, celles-ci, doivent être enrichies à la vitamine A, et porter un étiquetage qui indique clairement leur usage (cuisson ou assaisonnement). Pour l’Asroc, la plupart des huiles végétales raffinées importées, sont dangereuses à la consommation : indices d’acidité et de peroxyde largement au-dessus du Règlement Technique NC 77 2002-03 Rev.1 (2011). Une consommation d’huiles végétales raffinées qui expose alors au cancer, au diabète, ainsi qu’à plusieurs autres maladies meurtrières.

Prenant enfin le lutrin, Emmanuel Nkoulou Ada le président du Comité de régulation de la filière oléagineux, a affirmé que les transformateurs se sont engagés auprès des pouvoirs publics, à acheter comme c’est le cas ces sept dernières années, la totalité de la production d’huile de palme brute, d’huile de palmiste, de stéarine et d’acides gras des industries, des huileries villageoises destinées aux industries de 2ème transformation. Ce qui selon le Sg de l’Asroc, n’autorise que l’importation du déficit en matière première.

© Camer.be : Darren Lambo Ebelle

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Cameroun - Can 2019: Le patriotisme à l´épreuve des faits
Cameroun - Can 2019: Le patriotisme à l´épreuve des faits
Facebook
radios
RTS 90.5 FM Cameroun :: Alerte : Une enseigne commerciale de Yaoundé vend des huiles végétales raffinées dangereuses :: CAMEROON Sky One Radio 100.1 FM Cameroun :: Alerte : Une enseigne commerciale de Yaoundé vend des huiles végétales raffinées dangereuses :: CAMEROON Amplitude FM Cameroun :: Alerte : Une enseigne commerciale de Yaoundé vend des huiles végétales raffinées dangereuses :: CAMEROON Kalak FM Cameroun :: Alerte : Une enseigne commerciale de Yaoundé vend des huiles végétales raffinées dangereuses :: CAMEROON Nkongsamba FM Cameroun :: Alerte : Une enseigne commerciale de Yaoundé vend des huiles végétales raffinées dangereuses :: CAMEROON Cameroonvoice Cameroun :: Alerte : Une enseigne commerciale de Yaoundé vend des huiles végétales raffinées dangereuses :: CAMEROON Fréquence de vie Cameroun :: Alerte : Une enseigne commerciale de Yaoundé vend des huiles végétales raffinées dangereuses :: CAMEROON
réclame
partenaire
Cameroun :: Alerte : Une enseigne commerciale de Yaoundé vend des huiles végétales raffinées dangereuses :: CAMEROON
Récolte des termites en pays Bamiléké By SOPIEPROD
évènement
Cameroun :: Alerte : Une enseigne commerciale de Yaoundé vend des huiles végétales raffinées dangereuses :: CAMEROON
actuellement sur le site
MUTATIONS
Cameroun :: Alerte : Une enseigne commerciale de Yaoundé vend des huiles végétales raffinées dangereuses :: CAMEROON