Cameroun: Le CPP ne participera pas aux festivités de la fête du 20 Mai 2017. :: CAMEROON
Cameroun: Le CPP ne participera pas aux festivités de la fête du 20 Mai 2017. :: CAMEROON

Cameroun: Le CPP ne participera pas aux festivités de la fête du 20 Mai 2017. :: CAMEROON

Cameroun: Le CPP ne participera pas aux festivit?s de la f?te du 20 Mai 2017. :: CAMEROON
Cameroun: Le CPP ne participera pas aux festivités de la fête du 20 Mai 2017. :: CAMEROON
Dans un communiqué reçu à notre rédaction, le Cameroon People Party (CPP) dénonce « Nous ne pouvons pas participer aux festivités officielles alors que nous ne sommes pas d’accord avec la gestion actuelle de la crise anglophone ! Nous ne pouvons pas communier avec un Gouvernement qui viole systématiquement notre liberté de réunion et de manifestation ! Nous ne pouvons pas afficher une quelconque concorde avec un Gouvernement qui ne connait pas le dialogue, continue à refuser les réformes électorales essentielles et qui, dans une fuite en avant, conduit notre pays par sa gouvernance, à des lendemains certainement chaotiques ! »

COMMUNIQUE DE PRESSE : PAS DE CELEBRATION DE L’UNITE NATIONALE DANS L’EXCLUSION, LA VIOLATION DES DROITS FONDAMENTAUX  ET LA REPRESSION !

Le Cameroon People’s Party (CPP) informe l’opinion nationale et internationale de sa décision de ne pas prendre part aux festivités officielles organisées par le Gouvernement de Mr Paul Biya à l’occasion de la célébration de la fête de l’unité nationale le 20 mai 2017.

Cette décision est une reconduction du mot d’ordre déjà donné en 2016 aux militants.es et sympathisants.es de notre formation politique.

Elle se justifie par le fait que l’unité nationale suppose le rassemblement et non l’exclusion de certains groupes comme c’est actuellement le cas avec ce Gouvernement.

En effet, depuis 2011, le CPP se voit systématiquement interdit de participer au défilé dans la ville de Yaoundé sur des prétextes aussi fallacieux les uns que les autres. Attaqués devant les tribunaux et en panne d’arguments, les autorités ont décidé depuis 2016 de n’admettre à défiler que les partis disposant d’une représentation au Parlement (Assemblée Nationale et Senat), trouvant ainsi un paravent administratif mais à la fois illégal et illégitime pour exercer cette volonté d’exclure politiquement une partie des Camerounais.es.

Ce refus de participer ailleurs sur le territoire se justifiait donc par un refus de cautionner une division des militants.es du CPP en deux catégories : ceux qui peuvent défiler dans l’arrière-pays et ceux qui ne peuvent pas défiler à Yaoundé. « Il n’y a qu’un seul CPP ! » rappelions – nous alors.

En cette année 2017, sur les plans politique, économique et social, la dynamique d’exclusion des Camerounais.es ne fait que s’amplifier. Les fractures se multiplient et notre vivre ensemble est plus que jamais menacé.

La crise dans les régions du Nord – Ouest et du Sud – Ouest avec son lot d’arrestations arbitraires, de brutalités à l’égard des populations, de violations des droits et libertés fondamentales de près de 05 millions de citoyens, de morts et de pertes économiques est venue ajouter au sentiment de défiance et d’exclusion ressenti par de nombreux Camerounais.es.

 Nous ne pouvons pas participer aux festivités officielles  alors que nous ne sommes pas d’accord avec la gestion actuelle de la crise anglophone ! Nous ne pouvons pas communier avec un Gouvernement qui viole systématiquement notre liberté de réunion et de manifestation ! Nous ne pouvons pas afficher une quelconque concorde avec un Gouvernement qui ne connait pas le dialogue, continue à refuser les réformes électorales essentielles et qui, dans une fuite en avant, conduit notre pays par sa gouvernance, à des lendemains certainement chaotiques !

 Sur le front social, comment afficher une communion avec le Gouvernement alors que les retraités continuent de ne pas bénéficier de leurs droits sociaux, les médecins continuent de ne pas être pris en considération, les enseignants ne sont pas payés ? Comment célébrer l’unité nationale alors que l’intégration nationale prend du recul du fait d’une gouvernance incapable qui creuse les inégalités et ne satisfait pas les besoins fondamentaux des populations ?

 En solidarité de ces Camerounais.es qui vivent des moments difficiles parce qu’exclus, nous devons saisir l’occasion de la célébration de notre fête nationale pour  déclencher une dynamique contraire à cette situation de plus en plus dangereuse.

 Le Cameroon People’s Party (CPP) appelle ses militants.es et sympathisants d’une part, l’ensemble des patriotes et progressistes d’autre part, à ne pas participer à ces festivités officielles organisées par le Gouvernement de Mr Paul Biya.

 Au lieu de participer à cette cérémonie factice qui, de plus en plus, ressemble à un culte de la personnalité en lieu et place de la célébration de la Nation Camerounaise dans toute sa diversité, nous devons nous rassembler pour réfléchir aux moyens de construire une Nation véritablement Unie, Forte, Juste et Prospère.

Un autre Cameroun est possible mais il implique que nous posions d’autres actes forts pour qu’il advienne. Nous devons agir pour que s’ouvre, dans le cadre d’une transition politique, un dialogue sur notre identité, notre Constitution, notre vivre – ensemble, notre système électoral et les bases d’un nouveau système de gouvernance qui soit efficace et au service du Peuple Camerounais.

Pour le Cameroon People’s Party

(è) Kah Walla

Présidente Nationale

© Camer.be : Franck BAFELI

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Allemagne 3-1 Cameroun, Broos: "Je ne suis pas surpris"
Allemagne 3-1 Cameroun, Broos: "Je ne suis pas surpris"
Facebook
radios
RTS 90.5 FM Cameroun: Le CPP ne participera pas aux festivités de la fête du 20 Mai 2017. :: CAMEROON Sky One Radio 100.1 FM Cameroun: Le CPP ne participera pas aux festivités de la fête du 20 Mai 2017. :: CAMEROON Amplitude FM Cameroun: Le CPP ne participera pas aux festivités de la fête du 20 Mai 2017. :: CAMEROON Kalak FM Cameroun: Le CPP ne participera pas aux festivités de la fête du 20 Mai 2017. :: CAMEROON Nkongsamba FM Cameroun: Le CPP ne participera pas aux festivités de la fête du 20 Mai 2017. :: CAMEROON Cameroonvoice Cameroun: Le CPP ne participera pas aux festivités de la fête du 20 Mai 2017. :: CAMEROON Fréquence de vie Cameroun: Le CPP ne participera pas aux festivités de la fête du 20 Mai 2017. :: CAMEROON
réclame
partenaire
Cameroun: Le CPP ne participera pas aux festivités de la fête du 20 Mai 2017. :: CAMEROON
Dr Serge Blaise EMALEU l'invité SOPIEPROD
évènement
Cameroun: Le CPP ne participera pas aux festivités de la fête du 20 Mai 2017. :: CAMEROON
actuellement sur le site
LE JOUR
Cameroun: Le CPP ne participera pas aux festivités de la fête du 20 Mai 2017. :: CAMEROON
Loading...