Cameroun,Funrailles de Rosette Mboutchouang : Chantal Biya, la grande absente :: CAMEROON

Cameroun,Funrailles de Rosette Mboutchouang : Chantal Biya, la grande absente :: CAMEROON

Cameroun,Fun?railles de Rosette Mboutchouang : Chantal Biya, la grande absente :: CAMEROON
Cameroun,Fun?railles de Rosette Mboutchouang : Chantal Biya, la grande absente :: CAMEROON
Pas de raisons officielles données à la non présence de la première dame, fille de la défunte maire de la Commune de Bangou. Une tentative de réponse parle de calendrier présidentiel qui n’est détenu par personne, si ce n’est par le couple présidentiel. Si non, spirituellement, elle était présente à Bandenkop. Une"giga" tente a été dressée au cas où elle arrivait avec son tendre époux, le Président de la République.

A propos de la tente, le sous préfet parle d’un « contrat dument signé pour une résidence démontable, viable. Des meubles présidentiels, des moquettes à la dimension du Chef de l’Etat, 11 climatiseurs, en fait, toutes les commodités dignes d’un couple présidentiel ». Bien évidemment, à entendre Manou Diguir, un terme du contrat stipule que l’entreprise qui a dressé la tente, devrait naturellement le démonter et emporter tout ce qui y a été installé. Ce qui a déjà été fait, « le reste, ce sont des bruits de couloirs ».

Des contributions

Concernant le 25 février 2017, Mme Yimbou Marthe parle de la dimension nationale des festivités. Pour tout ce qui s’est passé à Bandenkop, retransmission en direct dans une chaine de télévision à capitaux privés, déploiement d’une immense logistique, viabilisation du site des cérémonies, des dizaines de points de restauration, un duplex construit par les élites de l’Ouest mobilisées autour du président du Sénat, des bus gratuits et tout ce qui a concouru à la réussite des cérémonies, il a fallu de grosses ressources financières et humaines. Avec Marcel Niat Njifenji, tête de file, des élites de l’Ouest ont mis chacune la main à la patte. Onze commission ont été instituées et ont travaillé d’arrache-pied. Des groupes whatsApp ont été créés entre les différentes commissions. Des rapports de gestion étaient donnés heure par heure, jour après jour, via ces réseaux sociaux. « Jusqu’à présent, les groupes whatsApp restent ouverts. Moi je croyais être futée de l’événementiel, j’ai grandi en expérience. La transparence des fonds était de mise. Je pense que tout est bien qui finit bien », mentionne Ngatchou Eugénie, membre d’une commission, rencontrée à la fin des cérémonies et qui, par sa contribution, a montré aux yeux du monde qu’elle œuvre pour la première dame et non pour la destruction de ce qui a été bien fait, comme le font par média interposés, certaines de ses sœurs bien connues dans la commune de Bangangté.

Au bout du compte, on les comptait par dizaine de milliers, des participants aux funérailles de Rosette Mboutchaoung. Les présences de presque tous les membres du Gouvernement et assimilés, des maires du Cameroun, joints à leurs confrères des communes de l’Ouest, l’illustraient à suffisance.

Des malheureuses reines-mères

Sous la conduite de la reine mère, Madeleine Tchuente, plus de 500 reines-mères de l’Ouest, ont été mobilisées pour l’occasion. Elles ont tenu des réunions au sommet pour mieux préparer l’événement. A peine, on les reconnaissait le 25 février, accoutrements uniformes, disciplinées et très concentrées. Elles ont eu droit à un "tour de deuil", sous des sons de percussions d’un griot de la cour royale de la chefferie Bandenkop.

Dans le Ndé, les reines-mères des chefferies Bangoua, Bazou, Bangoulap et Bahouoc ont fait honneur à leurs chefs. A contrario, une reine mère de la chefferie Bangangté, rencontrée, nous raconte ses déboires. « Mes sœurs et moi aurions aimé participer à ces funérailles. A quoi servent nos titres traditionnels si nous ne pouvons pas nous aussi être présentes à ce genre de grands rassemblements. Qui pourra sauver la chefferie Bangangté qui s’enfonce du jour au lendemain ? », A-t-elle ainsi lancé, le cri d’alerte.

Union sacrée

Synergie d’action, un maire de l’Ouest qui semble mieux connaitre la Commune de Bangangté, connait le système de machination et ce pour le déplorer. « Il y a à Bangangté, une femme envahissante, incorrigible, incrédule, fauteuse de trouble, qui au travers de cette campagne de désinformation, commanditée par ses propres soins, veut insinuer que quand elle n’est pas impliquée dans une organisation, c’est l’échec », et de continuer « Pourtant elle-même n’a pas grand chose dans la tête, juste qu’elle transpose son état d’esprit de roublardise, de tricherie, de corruption dans l’esprit des autres », avant de conclure qu’ «elle croit que tout le monde détourne comme elle. Les premiers résultats de ses multiples affaires dans les tribunaux, qui la déboutent dans des procès de détournement, et d’abus de confiance, font qu’elle pense que quand elle n’est pas présente, les autres agiraient comme elle », Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’élite de l’Ouest s’est levée comme un seul homme pour témoigner les faits d’armes de « Mefe Siligap, qui veut dire c’est Dieu qui donne, comme pour dire c’est Dieu qui a donné Rosette Mboutchouang au village Bandenkop », s’en vante un villageois.

Cette grâce divine a été rappelée par M. Niat Njifenji Marcel, coordonateur général du Comité d’organisation des funérailles, dans son mot : « Les filles et fils de la région de l’Ouest vous disent infiniment merci pour toutes vos bonnes œuvres en faveur de cette belle région, terre d’amitié et d’hospitalité ». Avant lui, Jean Nkuete, secrétaire général du comité central du Rdpc reconnaissait, qu’elle était une « femme de cœur, femme d’action et d’une générosité légendaire, un caractère qui explique son nom de Mefe Siligap, c'est-à-dire celle qui partage, elle restera la main invisible que Dieu aura envoyé dans le Département des Hauts-plateaux… ».

Sans exagération, ce fut une cérémonie très courue et unanimement appréciée par toutes les parties prenantes. Une cérémonie qui a permis à la famille Mboutchouang de rester en harmonie et en phase avec la tradition Bandenkop. Mais la plus grande leçon qui peut y être tirée est que cette cérémonie a permis de distinguer le bon grain politique de la région de l’ivraie. Désormais, l’on sait que ceux qui font croire ici à l’Ouest et dans le Ndé en particulier qu’ils sont proches de la première dame alors qu’ils sont incapables d’être impliqués ou tout au moins, d’apprécier l’organisation d’une cérémonie en reconnaissance des bienfaits de la famille présidentielle, sont désormais démasqués comme de vulgaires brigands politiques qu’il faudra effacer de la scène politique pour éviter à cette belle région une souillure historiquement ineffaçable.

© Camer.be : Alain Ndanga

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

vraigars
Cameroun,Funrailles de Rosette Mboutchouang : Chantal Biya, la grande absente :: CAMEROON Belgium (Brussels)
Pourquoi autant de bruits frisant quasiment la polmique autour de ce qui n'est aprs tout qu'une simple crmonie commmorative ?
makita
Cameroun,Funrailles de Rosette Mboutchouang : Chantal Biya, la grande absente :: CAMEROON Belgium
@Vraigars
bien parl mon frre
"crmonie commmorative" avec arrire plan d'escroquerie car les ventres creux du RDPC du coin voulaient qu'on cimente leurs maisons et leur place du village

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Urgent, Coupe du Cameroun: Victoria United ne disputera pas la finale
 Urgent, Coupe du Cameroun: Victoria United ne disputera pas la finale
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun,Funrailles de Rosette Mboutchouang : Chantal Biya, la grande absente :: CAMEROON
Prince KESTAMG artiste complet se raconte chez SOPIEPROD
évènement
Cameroun,Funrailles de Rosette Mboutchouang : Chantal Biya, la grande absente :: CAMEROON
actuellement sur le site