CAMEROUN::ACTUALITES

Cameroun - Sodecoton : Quitus pour Iya Mohammed :: CAMEROON

Cameroun - Sodecoton : Quitus pour Iya Mohammed  Le conseil d'administration ordinaire s'est tenu hier à Yaoundé sans inquiéter le DG.
 
Signe avant coureur?

Depuis plusieurs jours, les journalistes sont invités à un point de presse d'Iya Mohammed pour ce jeudi 26 avril à Yaoundé. Sujet d'échanges: le point sur la Sodecoton. Interprétation, le DG savait qu'il serait maintenu à la tête de cette société qu'il dirige depuis 1984 (28 ans). Alors que la rumeur sur son licenciement enflait, un de ses proches collaborateurs, l'air gouailleur laissait d'ailleurs entendre à un journaliste de l'Actu que «ça fait dix ans qu'on dit que ça chauffe, pourtant chez nous, la température est restée la même».

Depuis hier donc, le conseil d'administration ordinaire de la Société de développement du coton (Sodecoton) tenu à Yaoundé, n'a pas provoqué de chamboulement à la direction générale, comme ce fut le cas récemment pour le port de Douala et la Maetur. Pour le reste des résolutions, «nous vous les réservons pour demain [ce jeudi]», déclare un proche du DG de Sodecoton.

Le pire n'est donc pas arrivé, se réjouit-on dans l'entourage du DG. C'est que depuis quelques temps, certains journaux ont laissé entendre que les jours d'Iya Mohammed étaient comptés à la tête de la cette société parapublique. Entre autres arguments, le passeport du patron de la Sodecoton, par ailleurs président de la Fécafoot, lui aurait été retiré à domicile, alors qu'il s'apprêtait à effectuer un déplacement pour la France. Information non confirmée à ce jour. Egalement avancée, la tenue le 25 avril d'un conseil d'administration extraordinaire de la Sodecoton à Yaoundé, avec comme unique point inscrit à l'ordre du jour: «la désignation d'un nouveau directeur général». Pour le remplacer, un nom circulait déjà sous les manteaux: Maurice Hamidou, ancien «proche de Marafa».

Certains se rappelaient aussi la volée de bois vert du Président de l'Assemblée nationale au cours de la session de juin 2011. Cavaye Yeguié Djibril laissait entendre que la gestion de la Sodecoton devait être confiée à «des hommes disponibles, qui ne sont pas partagées entre les passions populaires et la gestion de l'entreprise, le coton ne saurait se gérer à distance. Il faut remettre le coton sur la trajectoire normale».

Malversations

Une intervention qui arrivait alors que cette entreprise a contracté en mars 2011, un prêt syndiqué de 6,5 milliards F CFA auprès de quatre banques locales, afin de booster sa production.

Par ailleurs, le DG de la Sodecoton et certains de ses collaborateurs effectuaient des va-et-vient à la Police judiciaire à Yaoundé, pour des auditions dans le cadre d'une enquête diligentée depuis 2005, suite à une plainte déposée par le gouvernement camerounais pour des faits de présomption de malversations financières dans la gestion de l'argent issu des participations des Lions indomptables aux différentes compétitions internationales, notamment, aux coupes du monde de football.

C'est peut-être cette rumeur sur sa descente aux enfers, qui aurait amené lya Mohammed à entreprendre des actions de visibilité au sein de l'opinion. On note, en dehors de cette conférence de presse annoncée, une publication dans l'édition de Cameroon Tribune du 20 avril dernier de quatre pages de publicité sur la 10ème édition des journées annuelles de l'Association cotonnière africaine (ACA), tenue en mars 2012. L'encart nous informe qu'il a été élu président de l'Association panafricaine pour deux ans et revient également sur les assises de cette association tenues à Yaoundé en... 2010. 

© L'Actu : Cathy Koum
PDF
7
RDPC FOREVER(Levallois-perret) FRANCE

1

sodecoton c'est bien une entreprise française dirigée par un français ou non?

Vendredi 27 Avril 2012 09:43:27
LE SAGE-FOU

2


@ iya

ne t'en fais pas tu auras à former plusieurs équipes de foot à kondèngui

tu auras du pain sur la planche mon gars avec la liste de tous ces vaillants qui frappent à la porte de kondèngui

Vendredi 27 Avril 2012 10:51:15
LE SAGE-FOU

3


@ iya

tiens voici la liste elle n'est pas exhaustive

http://www.lanecdoteonline.net/536/actu.html

mais tu peux déjà commencer à cogiter là dessus

je sais que ton équipe préférée sera "le coton club de kondèngui" pas de problème massa

dayas est un très bon joueur il ne manquera pas d'équipe

ce grand frère avec qui on tapait souvent les divers ne disait plus bonjour aux gens

croyez moi que j'irai lui donner qqs bananes avec les arachides en prison

Vendredi 27 Avril 2012 10:58:00
ESSENGUE CAMEROON

4

la tactique est politique

c'est tout simplement parce que le rdpc a déjà fâché les gents du nord, et il ne faudrait pas aggraver; car les élections approchent.

c'est la chance de iya mohamed

Vendredi 27 Avril 2012 11:55:36
VENDEUR D''ILLUSIONS SATELLITE PROVIDER

5

ah bon? donc le type ci est encore a la sodecoton!? ca alors...

ok...on va voir ca!
apellez moi paaascaaaaal... paaascaaaaal...(pascal magnakamabobe)

Vendredi 27 Avril 2012 13:55:22
SAMSAM(Grez-doiceau) BELGIUM

6

le mouton ne sait pas qu'il sera interpellé au moment où il s'attendra le moins.

Vendredi 27 Avril 2012 15:36:44
ETOILE(Moscow) RUSSIAN FEDERATION

7

j espere cette fois les camers comprendrons k l epervier n sert pas les interets du peuple ,mais les interets du sous prefet popol.popol ,au sud ,centre et a l ouest ,ton epervier a attrape sans etre inkiete,tu attrapes un nordiste et un anglo,tu as peur d continuer?ils vont t manger cru.

Vendredi 27 Avril 2012 19:54:38
Pas encore enregistré ?
Enregistrez-vous

Chers intervenants,
Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.
Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Tous les champs précédés par * sont obligatoires. 1000 caractères maximum

* Email
* Mot de passe
* Commentaire