Camer.be
Cameroun: Humanitaire: 2 milliards 250 millions distribués à  1800 jeunes :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Yannick Ebosse
  • mardi 13 février 2018 11:02:42
  • 10541

Cameroun: Humanitaire: 2 milliards 250 millions distribués à  1800 jeunes :: CAMEROON

A l’occasion de la clôture le 10 Février 2018 de la 5e vague du projet social J2PIST, la MIDA (Mission d’Intégration et de Développement pour l’Afrique) créée lors de la 37e session de la Conférence des Chefs d’Etats et gouvernement d’Afrique à Lusaka en Zambie en 2001 entend développer l’humanitaire et l’intégration des peuples africains en général. A ce titre, se basant sur la résolution 614 et l’atelier de Libreville de 2001 qui rend opérationnel la Mission, l’administrateur général Patrick PEN vient de faire bénéficier à cette 6e vague de volontaires en secourisme au nombre de 1 800 la rondelette somme de 2 milliards 250 millions de Fcfa.

Egalement présent à la cérémonie le Commandant en Chef des MIDA M. FOE AMOUGOU Albert Cedric et les Délégué régional des Ministères de la Jeunesse et de l’Education Civique M. AKONO BESSALA François ainsi que son homologue de la Formation professionnelle.

Pour mieux expliquer le processus de financement, l’administrateur Patrick PEN édifiera en ce sens que pour participer au projet J2PIST les candidats doivent simplement s’acquitter d’une inscription de 12 500 Fcfa pour une personne. S’il représente une association de plusieurs membres la possibilité d’affilier tous les membres lui est offerte tout en étant leur seul mandant. Après une formation initiale d’un mois mais qui fait, d’après les encadreurs, une semaine d’intense cours et travaux pratiques, les candidats sortent avec un parchemin recensant leur moyenne. En plus du parchemin, le projet J2PIST octroie à chacun un micro-financement de 70 000 Fcfa par personne, s’agissant d’une adhésion simple. S’il s’agit d’une adhésion commune d’association ou groupe de personne la somme de 65 000 Fcfa/personne est octroyée en fonction du nombre d’adhérent de l’association.

Une émanation de l’Union Africaine

Né d’une volonté des Chefs d’Etats de l’Union Africaine dont le Cameroun en fait partie, la Mission d’Intégration et de Développement pour l’Afrique (MIDA) vient de rendre opérationnel dans le cadre du projet J2PIST plus de 1800 jeunes. Coordonné par l’Administrateur principal Patrick PEN, le projet J2PIST consiste à la formation d’experts certifié en secourisme enregistré directement dans le fichier international d’experts suivant les recommandations de Libreville de 2001 qui a vu la mise en place de la MIDA.

D’après l’Administrateur Général Patrick PEN, « l’objectif avoué de la chaîne de valeur J2PIST est de réduire considérablement l’oisiveté et le chômage au sein de la société ». Interrogé sur le contenu des formations, l’apprenante BOUDEM Cécile nous apprendra que la formation octroyée par JPIST consiste à acquérir des notions en secourisme, en éducation aux valeurs patriotiques et à la gestion d’un projet de développement.

A ce jour, le projet J2PIST avoue être à sa 7e vague. Ayant déjà bouclé l’enrôlement des candidats de la 6e vague qui commencent leurs formations le 14 Février 2018, les formateurs estiment avoir déjà formés plus de 80 000 jeunes.

Réactions

M. FOE AMOUGOU Albert Cedric, Commandant en Chef des MIDA

Quelle est la symbolique de cet évènement qui réuni autant de personnes ?

La symbolique de l’évènement est d’aller dans les objectifs du Président de la république S.E Paul BIYA en demandant à la jeunesse d’oser. Alors nous inculquons à travers ce séminaire des valeurs de patriotisme et de secourisme. A la fin nous remettons une enveloppe symbolique pour aider les uns et les autres à s’intégrer socialement. Il ne s’agit pas de partager de l’argent comme le pense tout le monde mais d’aider nos citoyens, nos frères à s’en sortir.

A part le projet J2PIST, qu’est ce que la MIDA compte organiser par la suite ?

Nous avons déjà un établissement financier qui est né. Une chaine de télévision intitulé « Diplomatik TV », une carte MIDA sera mise en place, des centres sociaux et humanitaires seront mis en place, etc.

La MIDA permet à la jeunesse de pouvoir montrer leur talent et nous essayons d’accueillir tout type de personnes. Nous venons tout juste d’être intégrer dans le corps judiciaire pour apporter un soulagement à plusieurs jeunes incarcérés.

M. AKONO BESSALA François, Délégué Régional du Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique

En venant présider cette cérémonie quel est le mot d’encouragement que vous adressez à la jeunesse ?

Cette activité rentre en droite ligne avec les missions de notre Ministère qui est de faire du jeune un fer de lance de la Nation, un véritable moteur de développement. Par ma présence le Ministère est venu encourager les promoteurs de continuer à poursuivre leur œuvre. Une œuvre de volontariat et un volontariat de mission de service public. Nous encourageons d’amener les jeunes à s’intéresser à l’entreprenariat et d’interagir de manière solidaire dans les gestes de premiers secours en cas de catastrophes.

Vous avez dans votre discours invités les jeunes à participer au plan triennal jeunes prôné par le Chef e l’Etat S.E Paul BIYA. Comment va se faire l’enrôlement pour les bénéficiaires du projet J2PIST et le programme MIDA?

Ce sera très facile car j’ai découvert avec bonheur que le programme MIDA avait déjà fait un premier pas qui est le réarmement moral de tous les jeunes qui ont été formés. Il sera simplement question à tous ces jeunes de venir s’inscrire dans la plate forme jeune de l’Observatoire National de la Jeunesse qui se trouve dans les centres multifonctionnel de la jeunesse des arrondissements. Ils viendront avec leur idée de projet et le axes de collaboration seront établis pour bénéficier des financements prévus.

13févr.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo