CAMEROUN :: MARCH DU SUCRE : Des Italiens flairent le filon  :: CAMEROON

CAMEROUN :: MARCH DU SUCRE : Des Italiens flairent le filon :: CAMEROON

CAMEROUN :: MARCH DU SUCRE : Des Italiens flairent le filon  :: CAMEROON
CAMEROUN :: MARCH DU SUCRE : Des Italiens flairent le filon :: CAMEROON
En partenariat avec leurs confrères brésiliens, des investisseurs transalpins ambitionnent de mettre sur pied une nouvelle usine de production au Cameroun.

Venue savoir quels produits camerounais sont susceptibles d’être exportés vers leur pays, une délégation d’investisseurs italiens a été reçue le 06 septembre 2017 au ministère du Commerce (Mincommerce). Avec Luc Magloire Mbarga Atangana, le maître des lieux, Franco Predari (directeur général de la société RES 55), Medardo Agnelli (représentant de la société Ares) ont échangé sur les possibilités d’investissements dans la filière sucrière.

Quelques mois après l’autorisation donnée par le Mincommerce pour importer entre 60 et 75 mille tonnes de sucre, les partenaires italiens promettent l’installation d’une usine de production de sucre en terre camerounaise. «Si vous nous aidez à obtenir des conditions favorables, nous pouvons voir comment les Brésiliens peuvent produire ici ou bien amener d’autres sucres au Cameroun au prix acceptable pour aider le Cameroun et la Cemac à lutter contre la contrebande», a suggéré Medardo Agnelli. Luc Magloire Mbarga Atangana a saisi cette occasion pour vanter le cadre des affaires au Cameroun.

«C’est un pays aux institutions stables, solides; où il existe de meilleures terres et des produits aux gouts exceptionnels, il y a tout pour y investir et réussir… on vous donnera toutes les facilités nécessaires, vous ne regretterez pas votre mise», a-t-il dit aux visiteurs. S’inspirant de la loi de 2013 sur la gamme de facilites en matière d’investissements, le Mincommerce a présenté aux Italiens le contexte d’ouverture des marchés impulsés par la ratification des APE par le Cameroun.

Selon le membre du gouvernement camerounais, «la signature des APE ouvre totalement les marchés… les machines rentrent ici sans paiement des droits de douane, le Cameroun ne paye plus ces droits, le Cameroun recherche des investisseurs ici pour transformer et vendre en Europe, il existe le marché Américain disponible avec l’Agoa, ainsi que celui de l’Union Européenne ».

© Source : Integration.org : BO

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Samuel Eto'o s'est entretenu avec la normalisation (images)
Samuel Eto'o s'est entretenu avec la normalisation (images)
Facebook
réclame
partenaire
CAMEROUN :: MARCH DU SUCRE : Des Italiens flairent le filon  :: CAMEROON
Prince KESTAMG artiste complet se raconte chez SOPIEPROD
évènement
CAMEROUN :: MARCH DU SUCRE : Des Italiens flairent le filon  :: CAMEROON
actuellement sur le site