Cameroun: La sécurité du touriste préoccupe
CAMEROUN :: SOCIETE

Cameroun: La sécurité du touriste préoccupe :: CAMEROON

La 16ème session ordinaire du conseil national du tourisme s’est tenu hier avec, au centre des préoccupations, la protection du touriste au Cameroun.

Mercredi dernier, on parlait encore de 16 personnes tuées dans un attentat suicide à Waza, ville située dans le département du Logone-et-Chari à l’Extrême Nord.

Dans la région de l’Est, l’insécurité est aussi préoccupante.

A cause de la nébuleuse Boko Haram, l’insécurité transfrontalière est permanente, et devient un frein à l’essor du tourisme au Cameroun. Ce sont ces différentes problématiques qui ont meublé la 16ème session ordinaire du conseil national du tourisme jeudi dernier, 13 juillet 2017, dans ses services du Premier ministre. Les travaux présidés par le Pm, Philémon Yang, portaient principalement sur la sécurité et la protection du touriste au Cameroun.

Le Cameroun est « une Afrique en miniature ». A côté de ce que la nature lui a offert et des infrastructures d’accueil, il faudrait aussi assurer la sécurité des touristes désireux de visiter le pays. Il s’agit donc de mettre ces derniers à l’abri du danger ou des menaces. Le défi interpelle à la fois les pouvoirs publics que les opérateurs privés car, la sécurité ne renvoie pas seulement à la protection contre la criminalité, ou le terrorisme.

Elle englobe aussi la facilité d’accès et l’accueil dans les lieux d’hébergement mais également la restauration. Si l’ambition est de faire du Cameroun une destination touristique privilégiée, le conseil a édictées les mesures de sécurité et de protection du visiteur qui doivent être mises en place : la présence des forces de sécurité dans les différents sites et lieux d’hébergement, la surveillance des lieux publics, la couverture des manifestations, la prévention et la répression des crimes et délits, etc. Comme autres mesures, la remise aux touristes des fiches de sécurité comportant les numéros des services à contacter en cas d’urgence, le recours à la vidéosurveillance, le renforcement des patrouilles et l’instauration des mesures de filtrage. La sécurité participative est aussi proposée.

Elle implique une parfaite collaboration des populations et des visiteurs avec les forces de maintien de l’ordre.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo