Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON
Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON

Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON

Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accus? de double jeu permanent et de m?pris pour le contribuable dont il re?oit l?argent :: CAMEROON
Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON
Pour beaucoup d’observateurs, le président du Social democratic front (Sdf), aurait du mal à expliquer son immense fortune d’aujourd’hui. Lui dont la librairie avant la création de son parti, ne représentait pas grand’ chose, se serait alors enrichi par le truchement des 6,5 milliards FCFA reçus par son parti jusqu’à ce jour

Après avoir reçu plus de cinq milliards du gouvernement, John Fru Ndi appelle au boycott de la Fête nationale. La honte, la fuite en avant, la volte-face ou le jeu permanent. Le chairman du Sdf a rendu public un communiqué le 08 mai appelant au boycott du défilé de la Fête nationale du 20 Mai 2017. Il prend pour prétexte la « mauvaise gestion par le gouvernement » des revendications des avocats et des enseignants dans les régions du Nord-Ouest et du Sud- Ouest.

John Fru Ndi a déjà habitué les Camerounais à ses multiples volte-face. Il traine la triste réputation de faire exactement le contraire de ce qu’il dit et quand ses militants et ses proches veulent le ramener à la raison, il applique son fameux carton rouge, l’article 8-2, ce qui signifie l’exclusion des frondeurs de son parti. S’il y a un homme qui a fait fortune en politique au Cameroun, c’est bien John Fru Ndi et personne ne le démentira, même pas ses proches. Du petit libraire qu’il fut avant 1990, il est devenu en 26 ans, un grand propriétaire immobilier et un éleveur et un agriculteur de renom. John Fru Ndi oublie cependant qu’il est le président d’un parti politique représenté à l’Assemblée nationale et au Sénat. Le Sdf dirige plus de 20 mairies au Cameroun et, à ce titre, le Sdf reçoit de l’argent payé par le Trésor

public pour le traitement mensuel de ses députés et sénateurs. Aussi, reçoit-il les fonds du Feicom pour les projets des municipalités.

Avec un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale, les députés Sdf reçoivent chacun 1 200 000 FCFA/mois. Si ce montant est multiplié par 15 députés et fois cinq ans, l’Etat verse aux députés du Sdf, un milliard quatre-vingt millions FCFA (1,80, 000,000). Si ce chiffre est multiplié par deux pour les sénateurs du Sdf, le parti de John Fru Ndi aurait reçu en 05 ans, deux milliards cent soixante millions (2 160 000 000 FCFA). Il faut préciser que le vice-président du Sdf à l’Assemblée nationale et au Sénat, les présidents du groupe parlementaire, les questeurs et les secrétaires, ont un traitement de prince avec de nombreux avantages financiers que votre journal par simple pudeur n’a pas voulu révéler au grand public.

L’opinion doit aussi savoir que chaque député ou sénateur du Sdf reçoit en dehors des salaires mensuels, un montant de huit millions FCFA chaque année pour les microprojets, huit millions fois 15 députés et 15 sénateurs représente la somme de 240 millions (240 000 000 FCFA) depuis 2011, le Sdf a reçu du ministère des Finances, plus d’un milliard FCFA pour l’élection présidentielle de 2011, les élections législatives de 2013, les élections municipales de 2013 et les élections sénatoriales de la même année.. Les montants décaissés par le Sdf sont détaillés dans les arrêts conjoints signés du ministre des Finances et du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Après toutes ces échéances électorales, le Sdf reçoit du ministère des Finances chaque année, une dotation versée à tous les partis politiques représentés à l’Assemblée nationale et au Sénat. On peut citer entre autres : l’arrêté Minatd/ Minfi OO1590 du 23 septembre 2011, l’arrêté du Minatd/ Mi,nfi 00000185 du 13 septembre 2013, l’arrêté Minatd/Minfi 0000000104 du 02 avril 2013 et l’arrêté Minatd/MInfi N° 0000000284 du 24 mars 2016.

Nous précisons bien que le montant de ces milliards versés par l’Etat à John Fru Ndi et au Sdf ne concerne qu’une période donnée car votre journal n’a pas comptabilisé les autres avantages accordés aux plénipotentiaires du Sdf par l’Etat du Cameroun. Le dossier de la gestion des mairies par le Sdf et le soutien financier du Feicom n’a pas été abordé Il est donc curieux de savoir comment un leader politique dont le parti a reçu les cinq milliards du gouvernement et qui, de surcroit représente la 2ème formation politique du Cameroun loin derrière le Rdpc peut appeler au boycott de la Fête nationale du 20 Mai alors que ses députés et sénateurs siègent au parlement et bénéficient des avantages financiers énormes ? Comment les députés d’un parti politique représenté au parlement peuvent organiser des marches illégales à Bamenda pour demander le retour au d fédéralisme de 1961 ? Comment les députés du Sdf de John Fru Ndi peuvent prêcher la fermeture des écoles, des collèges et des universités dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest tout en encaissant les milliards du gouvernement qu’ils prétendent combattre ?

La politique est réservée aux républicains. Ou bien, on est dans la République, on bénéficie des avantages de la République et on respecte les institutions républicaines, ou bien on reste dans l‘opposition et on rend l’argent de la République. Le double jeu de John Fru Ndi a trop duré. Ces incohérences et volte-face agacent une large opinion et même plusieurs militants du Sdf. Personne n’est dupe. On ne traîne pas chaque dans les couloirs de la présidence de la République pour afficher un comportement anti-républicain. On sait ce qui se passe au Sdf. Un journaliste parlant bien sûr au conditionnel dit que les élus du Sdf (députés, sénateurs, maires et conseillers municipaux) ont l’obligation de verser chacun un montant de leur traitement pour soutenir les activités du parti. Mais qui gère cette dîme ? Et qui détermine les projets pour lesquels les contributions des élus sont destinées ? That is the question. La transparence réclamée aux autres devait commencer dans la maison Sdf. Mais hélas, la Fête nationale du 20Mai sans trahir l’Unité nationale, la paix et la stabilité de notre pays.

L’Unité nationale est un acquis que chaque Camerounais doit préserver à tout prix et à tous les prix. Jouer avec la Fête nationale du 20 Mai c’est jouer avec les Camerounais. Il ne faut pas jouer avec le Cameroun « A word to a wise is enough », « A bon entendeur salut ».

© Hotnews : R.Nessah

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Epervier
Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON Canada (Montreal)
"Crise anglophone " et "fête " de l'unité nationale

Le régime néo colon au pouvoir accusé de double jeu permanent et d'abuser des richesses du Cameroun dont il a prétendu assurer la prospérité depuis "les indépendances "

En enlevant et maintenant en prison, au mépris de tout bon sens lnos compatriotes "anglophones " qui ont dénoncé les incuries du régime de l'iniquité, alors que le misérable régime a reconnu ses torts en prétendant prendre des mesures pour les corriger,

Le régime néo colon personnalisé de nos jours par le RDPC mène le Cameroun à la catastrophe

Il faut renverser ce régime
vraigars
Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON Belgium (Brussels)
ce ne sera pas la première fois(ni probablement pas la dernière) que le SDF boycotte la fête du 20 Mai,à laquelle il n'a d'ailleurs commencé à participer que depuis pas longtemps.Je trouve qu'on donne trop d'importance à ce mot d'ordre,dans beaucoup de pays seules les armées défilent et aucune formation politique ni établissement scolaire,ni universitaire.Personnellement je ne vois pas en quoi le passage ou non du SDF devant une tribune,à Yaoundé ou dans un arrondissement de l'arrière pays change quoi que ce soit à la réalité du 20 Mai qui pour le moment est un acquis pour de l'histoire de notre pays,encore que les institutions évoluant,ça pourrait à l'avenir ne plus être ni le 20 Mai,ni le 11 Février,les jours de défilé.On a bien eu à défiler au Cameroun le 1er Janvier à un moment donné non?est-ce qu'on le fait encore aujourd'hui?
Larryking
Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON Canada (Calgary)
On n’a jamais entendu autant de boucans lorsque le SDF ou un autre parti politique a activement appelé la population à boycotter les célébrations du 20 Mai par le passé. La différence cette fois-ci c’est qu’on est à quelques mois d’une année électorale et que le parti au pouvoir a décidé d’en faire un sujet de politique politicienne pour gagner quelques points dans l’opinion publique. Que le RDPC et ses adversaires veuillent jouer au ping-pong avec la célébration d’une date dont la valeur historique ne fait pas L’UNANIMITE parmi les Camerounais (et pourtant on l’appelle paradoxalement « fête de l’unité »), cela ne me pose aucun problème. Ce genre de politique politicienne n’est qu’un folklore de plus sous les tropiques. Mais ça devient un problème quand des gens commencent à verser dans la diffamation, ce qui est un acte criminel.
Larryking
Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON Canada (Calgary)
C’est quand même bizarre qu’un pays qui a subi la colonisation et une séparation territoriale, ne célèbre ni la « fête de l’indépendance », ni la « fête de la réunification », mais plutôt une fête dite de « l’unité nationale » ! La fête nationale du Cameroun devrait être déplacée du 20 Mai au 1er Octobre et ça devrait s’appeler « fête de la réunification », ou tout simplement « fête nationale ». Le 20 Mai 1972 c’est l’aboutissement d’un projet de mr. Ahidjo et de ses amis Français, c’est pourquoi célébrer le 20 Mai c’est célébrer mr. Ahidjo.
Or le 1er Janvier 1960 et le 1er Octobre 1961 sont des dates qui nous rappellent le leadership et les sacrifices consenties par un très grand nombre de Camerounais de toutes les régions et opinions politiques pour faire partir les colons et essayer de reconstruire une nation prospère et riche dans sa diversité.
Larryking
Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON Canada (Calgary)
Erratum: les sacrifices consentis
Larryking
Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON Canada (Calgary)
L’auteur de cet article fait de l’amalgame enfantin en mélangeant les salaires que perçoivent les députés du SDF avec les montants qui sont versés à ce parti parce qu’il représente les contribuables à l’assemblée nationale, et cela conformément à la loi y afférant. Si cet individu ne connait pas la définition d’un salaire, qu’il se rapproche du président du SNJC et je suis sûr que Denis Nkwebo se fera un joli plaisir de le lui expliquer.
Larryking
Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON Canada (Calgary)
Mais je me demande pourquoi vous ne faites pas le même exercice avec le RDPC, en y ajoutant les salaires perçus par tous ses députés, sénateurs, maires, conseillers municipaux, ministres, gouverneurs, préfets et sous-préfets ? Si j’étais le chef de la communication du SDF, j’aurais déjà sorti un communiqué avec ces chiffres-là à l’appui. Ça pourrait se chiffrer en centaines de milliards de francs et les Camerounais seraient en droit de se demander pourquoi le RDPC envoie ses militants détourner l’argent public alors qu’il reçoit déjà autant d’argent du contribuable camerounais.

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Colombie Vs Cameroun, j-21: les prix et le lieu de vente des tickets sont connus
Colombie Vs Cameroun, j-21: les prix et le lieu de vente des tickets sont connus
Facebook
radios
RTS 90.5 FM Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON Sky One Radio 100.1 FM Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON Amplitude FM Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON Kalak FM Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON Nkongsamba FM Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON Cameroonvoice Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON Fréquence de vie Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON
réclame
partenaire
Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON
William Jordan de MAGIC BENZ SERVICES DANS LE MERYLAND invité SOPIEPROD
évènement
Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON
actuellement sur le site
LE JOUR
Cameroun : Boycott du 20 Mai par le SDF : John Fru Ndi accusé de double jeu permanent et de mépris pour le contribuable dont il reçoit l’argent :: CAMEROON
Loading...