Cameroun, Route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena: Fallait-il faire confiance aux Chinois ? :: CAMEROON
Cameroun, Route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena: Fallait-il faire confiance aux Chinois ? :: CAMEROON

Cameroun, Route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena: Fallait-il faire confiance aux Chinois ? :: CAMEROON

Cameroun, Route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena: Fallait-il faire confiance aux Chinois ? :: CAMEROON
Cameroun, Route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena: Fallait-il faire confiance aux Chinois ? :: CAMEROON
Le marché d’environ 20 milliards pour l’aménagement du lot 4 d’une longueur de 44,9 km entre Yoko et Léna appelle des interrogations sur le choix de Sinohydro en raison des manquements passés de cette entreprise.

La première mission d’identification du projet de  route Batchenga-Ngaoundéré remonte à août 2007. A la suite de la requête du gouvernement camerounais pour le financement de l’étude en janvier 2009, une mission du Fonds africain de développement  pour la  préparation des termes de référence de l’étude va séjourner au Cameroun en mai 2009.

Tous calculs faits, le projet de route en béton bitumeux entre Batchenga et Ngaoundéré  a déjà 8 ans d’âge. Ce qui n’empêche pas  aux populations du département de la Lékié et celui du Mbam-et-Kim dans la région du Centre  de garder l’espoir de voir les premiers engins sur le linéaire.

Au regard de l’actualité sur ce projet, il y a des avancées notoires. Le ministère des Travaux publics a attribué le lot 4 compris entre Yoko et Lena, d’une longueur de 44, 9 km et d’une largeur de 7m avec des accotements de 1, 5 m de part et d’autre de la chaussée à lâ??entreprise chinoise Sinohydro pour un montant de 19 618 845 410 Fcfa.  Force est de constater à la lecture du communiqué portant publication du résultat partiel de l’appel d’offres du 27 avril 2015 que l’entreprise Sinohydro était la moins disante sur les seize prétendantes qui ont déposé les dossiers.

Il est un fait : les offres de sept entreprises ont été acceptées et celle du groupement français NGE/ Matière est la plus élevée avec un montant de 29 861 695 000 Fcfa. En plus lâ??entreprise chinoise Jiangsu Yearning a vu son offre acceptée pour un montant de 25 965 644 889 Fcfa et a la deuxième offre la plus élevée. La deuxième interrogation vient du fait que l’entreprise portugaise Evolution a présenté une offre de 8 693 742 395  Fcfa et le prix de l’offre évalué et accepté par le Mintp est de 22 420 459 845 Fcfa. un écart d’environ 14 millions mériterait des explications.

Il va sans dire que l’offre de Sinohydro à 19 888 293 218 Fcfa et revue à la baisse à 19 618 845 410 donne matière à réflexion sur la qualité de l’ouvrage qui sera effectué et  la durée des travaux déjà prévue pour 24 mois. Un petit calcul donne le kilomètre de route en béton bitumé à 578 millions de Fcfa environ. Cet ouvrage qui connaitra un trafic intense parce que rattaché aux bassins de production de la région du Centre et de l’Adamaoua mérite une attention particulière pour ne pas connaitre le même destin que le tronçon Ayos-Bonis dans sa phase de réalisation.

© Journal Diaspason : Léon MGBA

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Epervier
Cameroun, Route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena: Fallait-il faire confiance aux Chinois ? :: CAMEROON Canada (Montreal)
La bonne question est:

Faut-ilfaire confiance au régime néo colon?

La réponse est:
NON!

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Urgent: Le RSC Anderlecht se sépare de René Weiler
Urgent: Le RSC Anderlecht se sépare de René Weiler
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun, Route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena: Fallait-il faire confiance aux Chinois ? :: CAMEROON
Christophe FOTSO MAISON DE LA DIASPORA PÔLE EUROPE A BERLIN INVITE SOPIEPROD
évènement
Cameroun, Route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena: Fallait-il faire confiance aux Chinois ? :: CAMEROON
actuellement sur le site