CAMEROUN :: Affrontements de New Bell : Les autorités calment le jeu :: CAMEROON
CAMEROUN :: Affrontements de New Bell : Les autorités calment le jeu :: CAMEROON

CAMEROUN :: Affrontements de New Bell : Les autorités calment le jeu :: CAMEROON

CAMEROUN :: Affrontements de New Bell : Les autorit?s calment le jeu :: CAMEROON
CAMEROUN :: Affrontements de New Bell : Les autorit?s calment le jeu :: CAMEROON
Une réunion de sécurité tenue hier à la mairie de Douala II pour faire le point de la situation.

Un appel au calme. C’est ce  qu’a  lancé  Denise Fampou,  maire  de Douala II, lors de la réunion  de  sécurité  organisée  hier, 16 mars 2017, dans ses services à New Bell, sous la présidence du gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua. Une  réunion  qui  a  regroupé  les autorités administratives, les élus locaux, les chefs de quartier, chefs traditionnels, leaders religieux, représentants  des  communautés, etc.  

afin de prendre des mesures fermes contre ces gangs qui  envahissent les quartiers de Douala et  terrorisent  les  habitants.  Un fait  récurrent  entre  jeunes  des quartiers KDD, Monkam, Nganguè, Babylone et autres, selon le sous-préfet de Douala II, Garba Bakari et d’autres intervenants. La  rencontre  faisait  suite  à  des incidents ayant secoué plusieurs quartiers de l’arrondissement pendant deux jours. Avec pour apogée des  affrontements  qui  ont  créé une  atmosphère  de  guérilla  urbaine,  faisant  vivre  une  nuit  du mercredi  15  mars  2017  mouvementée  aux  habitants  de  New Bell, Nganguè et même d’une petite partie de Bonapriso, frontalière avec les deux premiers quartiers cités.  

Comme  l’explique   Charles A., vivant dans la zone située derrière l’Ecole des garçons : « Tout le  monde  courait  dans  tous  les sens. Une rumeur a circulé disant que les  gars de KDD  et  Monkam avaient des cocktails Molotov, qu’ils allaient s’attaquer à nos maisons. Alors chacun a cherché n’importe quoi pour sortir et les attendre de pied ferme. On a laissé les femmes et  les enfants  dans les maisons. Moi, j’avais un gourdin. »

Les forces de maintien de l’ordre et de sécurité ont elles aussi investi les quartiers concernés dans la  nuit  d’avant-hier  pour  mettre fin  aux  heurts.  Et  même  jusqu’à hier, leurs véhicules continuaient à  sillonner  les  rues.  Quant  aux habitants, si du côté de Babylone on  a  levé  les  barricades  qui  y étaient,  des  individus  sont  eux restés aux aguets pour prolonger une décision prise officieusement mercredi  :  les  motos ne  passent pas.

Les autorités ont donc promis de redoubler  d’efforts  pour  mettre fin  à  tous  ces  agissements.  En prenant des mesures qui ne s’arrêteront  pas  au  seul  arrondissement de Douala II. Mais déjà dans cette  commune,  on  assure  que les  lois  de  la  République  seront appliquées.  Il  s’agira  donc,  entre autres, de détruire les différents foyers de banditisme, d’organiser le  secteur  des  mototaxis,  avec l’appui des forces de maintien de l’ordre .

© Cameroon Tribune : Rita DIBA

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Feutcheu enfonce un clou dans le cercueil du Kpa Kum: réactions exclusives
Feutcheu enfonce un clou dans le cercueil du Kpa Kum: réactions exclusives
Facebook
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Affrontements de New Bell : Les autorités calment le jeu :: CAMEROON
Christophe FOTSO MAISON DE LA DIASPORA PÔLE EUROPE A BERLIN INVITE SOPIEPROD
évènement
CAMEROUN :: Affrontements de New Bell : Les autorités calment le jeu :: CAMEROON
actuellement sur le site