CAMEROUN :: Démarche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON
CAMEROUN :: Démarche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON

CAMEROUN :: Démarche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON

CAMEROUN :: D?marche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON
CAMEROUN :: D?marche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON
Le retour des élèves en classe a été le principal engagement qu’a obtenu Philémon Yang, lors la tournée qu’il a effectuée dans sa région natale.

Le Premier ministre qui vient d’effectuer un périple d’une semaine dans sa région natale du Nord-ouest, a sollicité à chaque escale trois engagements principaux des populations locales : la reprise des activités avec une cessation complète des villes mortes, le retour des élèves dans les salles de classes, et une volonté de la population à soutenir le chef de l’Etat.

Leaders de la société civile, fons du Nordouest et les autres leaders qui ont pris la parole à chacune des rencontres organisées par le Pm, ont rappelé la nécessité d’un retour de tous les enfants dans les salles de classes. Visiblement, tous ne sont pas du même avis. C’est ainsi que loin des propos, la réalité a parfois été différente. L’affluence dans les salles de classe a par endroits gagné certes en quantité, sans toutefois atteindre l’effectif espéré.

A côté, des scènes de violences ont aussitôt remis la peur en prime. On peut citer des salles de classes, des salles de cours pour étudiants incendiées, et le cas du véhicule du censeur Takou du lycée Bilingue de Ntamulung qui a été complètement consumé. Du coup, plusieurs enseignants traînent les pas pour rejoindre les salles de classes. Ceux qui s’y hasardent veillent à mettre en sécurité leurs véhicules et leurs biens importants.

On attendait aussi la fin des villes mortes. Aucune promesse n’a été donnée sur ce point. Et comme la parole n’était pas donnée à ceux qui mènent la revendication sur le terrain, c’est par endroits, des banderoles, des graffitis et des écriteaux sur des bouts de papiers, de cartons, qui permettaient à ces derniers, d’exprimer leurs conditions. La libération des personnes incarcérées, revenait comme préalable. Le premier ministre, s’y opposait à chaque fois. Si le premier ministre Philémon Yang a condamné « les villes mortes qui n’ont jusqu’à présent rien apporté au nordouest », il a aussi décrié «l’action des vandales qui détruisent les édifices publics».

C’est un fon du nord-ouest, qui pense que ceux qu’il faut maintenant convaincre ce ne sont plus les autorités traditionnelles et politiques «Il faut voir du côté des religieux où le sujet est devenu un fonds de commerce. C’est cette cible là qu’il faut toucher » explique ce chef traditionnel installé à Bamenda. D’après lui, «depuis le mémorandum des évêques anglophones, le clergé a pris position. Dans leurs discours, les prêtres catholiques du Nord-Ouest et des prédicateurs d’autres églises de la région, clament ouvertement qu’il est mal placé de condamner ceux qui ont détruit quelques biens publics alors qu’on laisse en liberté ceux qui détruisent toute la fortune du pays dans quelques bureaux publics làbas à Yaoundé.

Détruire un bien public est toléré comme délit moindre. Pour eux, il faut trouver les solutions durables à la crise anglophone avant que les élèves  regagnent les salles de classe.» Si les lycées et quelques établissements laïcs ont ouverts leurs portes lors du passage du premier ministre, les  établissements confessionnels restent en majorité fermés.

La population est aussi hostile à la sollicitation du premier ministre qui voudrait qu’un  soutien soit donné au gouvernement et au chef de l’Etat. «La population souffre et a besoin de vivre. Avec cette crise, les moyens de survie sont plus  difficiles actuellement. Même les jours ouvrables, pour avoir des sous afin d’aller acheter de quoi manger, n’est plus évident» s’est exprimé un  fon, pour présenter la situation de sa population.

© Source : Le Jour : Honoré Feukouo

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

essengue
CAMEROUN :: Démarche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON Cameroon (Douala)
même ce Philémon yang a le gros coeur hein!!!
pourquoi n'a t-il pas répondu aux deux raisons évoquées par les chefs traditionnelles?
n'est-il pas conscient qu'il y a beaucoup de voleurs en libertés dans les bureaux à ydé et même dans son propre ministère?
Philémon yang a-t-il déjà dénoncé un seul? (quelqu'un me dira que s'il dénonce on va aussi le dénoncer... loo)
l'injustice ne se laisse t-il pas voir par tout le monde, lorsqu' on enferme et torture ceux qui réclament leurs droits à leur manière, alors que ceux qui au nom du rdpc dilapident les fonds, au vue et au su de tout le monde ne sont pas inquiétés...Ah j'oubliais que biya et ses thuriféraires demandent toujours les preuves
l


essengue
CAMEROUN :: Démarche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON Cameroon (Douala)
La deuxième raison évoquées c’est la pauvreté
ce Philémon yang à cause de son gros cœur ne voit pas que la majorité de cette population qu’il prétend convaincre est pauvre ?
en tant qu’élite de cette région, ne pouvait-il pas jouer « la voix des sans voix ? » et réclamer auprès du chef de l’état ne serait-ce que les droits des anglophones ?
Quel avantage aurions-nous si les anglophones deviennent francophones ? oui, puisqu’en perdant leurs droits ils s’abreuvent du droit français, s’y habituent, et deviennent évidemment francophones… d’ailleurs beaucoup d’anglophones à douala , à yaoundé le sont déjà
Nous savons tous que l’esprit français est moins bien…il y a la paresse, le luxe, la frappe etc…
Tous en sont conscient, mais, l’égoïsme les a aveuglés, au point ou ils font le bras de fer avec les démunis, les sans voix, les laissés pour compte
Un seul mot : continuez à boire le sang humain…on ne vous dira pas…chiégué !

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Portugal : Aboubakar plane
Portugal : Aboubakar plane
Facebook
radios
RTS 90.5 FM CAMEROUN :: Démarche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON Sky One Radio 100.1 FM CAMEROUN :: Démarche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON Amplitude FM CAMEROUN :: Démarche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON Kalak FM CAMEROUN :: Démarche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON Nkongsamba FM CAMEROUN :: Démarche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON Cameroonvoice CAMEROUN :: Démarche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON Fréquence de vie CAMEROUN :: Démarche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Démarche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON
Vincent-Sosthène FOUDA Invité SOPIEPROD ET CAMER.BE
évènement
CAMEROUN :: Démarche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON
actuellement sur le site
HABEAS CORPUS
CAMEROUN :: Démarche : Le bilan du Pm dans le Nord-Ouest :: CAMEROON